Pendentif en Azurite sur Malachite du Pérou “grand modèle” (réf az23)

109,99

1 en stock

Description

Exceptionnel pendentif en Azurite sur malachite du Pérou.
Taille de la pierre hors bélière 5,6 cm sur 2 cm sur 0,7 cm.
Bélière en argent 925 m/l.
Pièce unique, photos contractuelles.

L’azurite est une espèce minérale composée de carbonate de cuivre.
L’azurite est connue depuis le XXVIIe siècle av. J.-C: il existe des traces d’azurite en poudre dans les pots d’onguent égyptiens de la IVe dynastie égyptienne. Les Grecs la désignaient sous le terme de kuanos (κυανός qui a donné le mot cyan) et les Romains sous celui de caeruleum (Pline l’Ancien dans le livre XXXV de son Histoire naturelle l’appelle armenium). Le bleu égyptien, plus abondant, le concurrença rapidement.
C’est la description de François Sulpice Beudant en 1824 qui fait référence ; il lui a donné le nom d’azurite, du persan Lazhward = bleu, en allusion à sa couleur.
L’azurite se présente le plus souvent sous forme de cristaux prismatiques ou tabulaires dont la couleur peut varier du bleu azur au bleu de Prusse. Elle peut aussi se présenter sous forme d’agrégats globuleux ou d’encroûtements radiés. Les cristaux transparents à translucides ont un éclat vitreux. Vu sous la lumière analysée d’un microscope polariseur analyseur, ce minéral est bleu pâle ; la lumière non analysée révèle un pléochroïsme dans les tons de bleu. Il présente un plan de clivage parfait, mais sa fracture est conchoïdale.
C’est un minéral plutôt tendre (3,5 à 4 sur l’échelle de Mohs).
L’azurite laisse un trait de couleur bleu azur. Elle est soluble dans les acides et dans l’ammoniaque ; elle réalise notamment une effervescence au contact de l’acide chlorhydrique. Cette dernière caractéristique permet de la distinguer de la lazurite, à la couleur et au nom proches, soluble dans le même acide mais sans effervescence.

La malachite est une espèce minérale du groupe des carbonates minéraux et du sous-groupe des carbonates anhydres avec anions étrangers de formule Cu2CO3(OH)2.
La malachite a été citée par Pline en 77 ap.J.C. Le nom de ce minéral vient du latin malachites à travers le grec ancien de molochē (μολóχη), variante de malachē (μαλάχη), « mauve », en allusion à sa couleur semblable à celle des feuilles de la Mauve.

Lithotherapie:

AVERTISSEMENT : Les propriétés, modes et indications d’utilisation citées sont issues des ouvrages ou sites Internet de référence. Ces informations sont données à titre informatif.
Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.

L’azurite est recommandée après une opération car la guérison est accélérée.
Elle aide a la convalescence.
L’azurite à une influence forte sur système nerveux central, les nerfs en général, ainsi que sur les démangeaisons.
Lutte contre les glaucome, les kystes. Elle est bénéfique a l’ossature ainsi au’aux dents.
L’azurite fortifie les articulations et améliore la circulation.
Auto guérison : elle nous aide à abandonner nos anciens schémas pour aller de l’avant et elle débloque toute inhibition physique.
L’azurite favorise le développement spirituel, la méditation, la connaissance, tout en clarifiant les idées.
Elle permet d’accéder à une vision intérieure empreinte de sagesse, une introspection dans le temps et dans l’espace.
Le diamant d’Herkimer amplifie son effet lors d’une méditation spirituelle. Il est indispensable, de s’ancrer puissamment à la terre avec une grande Tourmaline noire ou de l’obsidienne ( indispensable au niveau des voûtes plantaires ou du chakra de base afin que l’esprit redescende dans le corps physique).
Donne esprit critique et lucidité.
L’azurite donne sens du devoir et autonomie, elle fortifie la mémoire et la création artistique.
Cette pierre peut redonner de l’énergie à tous les chakras.
L’azurite est conseillée sur le bureau des étudiants et intellectuels.

La malachite favorise la capacité de persuasion en permettant un discours clair, assuré et structuré.
La malachite absorbe les énergies. Ainsi, l’appliquera-t-on sur les parties douloureuses du corps afin d’absorber les énergies qui provoquent la douleur (hématome, fracture, entorse, rhumatismes, douleurs internes : estomac, appendicite)
La malachite évacue les excès d’urée qui provoquent les rhumatismes et parfois les maux de tête, atténue les problèmes articulaires, arthrite et arthrose, résorbe les inflammations des articulations, a des effets diurétiques.
La malachite est anti-inflammatoire, c’est pourquoi la malachite est excellente dans la lutte contre les blessures et les inflammations de la gorge, les rhumatismes et les inflammations articulaires.
La malachite est efficace en cas de stérilité, elle fortifie pendant la grossesse et favorise la production du lait après la naissance.
La malachite est une aide précieuse pour les infections et la leucémie, les premiers stades du cancer, les ulcères et les maladies du système nerveux central. Elle renforce le pancréas, les glandes, le cerveau et le coeur, fortifie les yeux, est utile pour la cataracte, elle active en outre notre centre d’auto-guérison, protège contre les rayons négatifs, élimine les produits toxiques et stabilise notre circulation.
La malachite est recommandée pour le traitement de l’asthme, des coliques, des maladies infantiles et des empoisonnements. Mais aussi pour soulager les entorses et les contusions.
Tout spécialement aussi pour la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson.
La malachite nous confère plus de lucidité, la connaissance de soi, le sens de l’altruisme et fortifie nos facultés d’expression, elle nous dépouille de nos angoisses inconscientes.
La malachite est très absorbante et se sature rapidement, on veillera donc a la purifier après chaque utilisation en la passant sous l’eau claire et se recharge sur une druse ou géode de quartz ou d’améthystes et/ou au soleil.
La malachite convient plus particulièrement aux signes astrologique de la balance, du capricorne et du scorpion.

Vous aimerez peut-être aussi…