Bracelet ambre de la mer Baltique (réf bab3)

54,99

2 en stock

Description

Bracelet en ambre naturel de la Baltique.
Diametre intérieur du bracelet 5 cm.
Dimensions approximative des pierres 0,2 cm sur 1,2 cm sur 0,5 cm approximatif.

L’ambre est une oléorésine fossile sécrétée par des conifères, utilisée pour la fabrication d’objets ornementaux.
Bien que non minéralisé, il est parfois utilisé comme une gemme.
Son appellation grecque élektron (ἤλεκτρον) est à l’origine du terme « électricité », à la suite de la découverte par Thalès de ses propriétés électrostatiques (la triboélectricité). Les Turcs se servaient de ces propriétés pour séparer certaines fibres de la paille. Il est tiède au toucher, par opposition au verre, qui est froid. Une autre étymologie donnerait pour origine l’électrum (« matière jaune »), alliage d’or et d’argent.

Depuis la préhistoire, l’ambre est utilisé comme bijou et objet d’art. Ainsi, on retrouve des fragments d’ambre brut ou de pièces transformées dès l’Aurignacien ancien dans la grotte d’Isturitz, des restes de parure au Solutréen dans la grotte d’Altamira en Espagne ou des perles d’ambre dans les grottes d’Enlène et du Mas d’Azil au Magdalénien.
Entre autres peuples, les Celtes ont beaucoup utilisé l’ambre sous forme de perles, de façon plus marquée à partir du vie siècle av. J.-C.
Cette vogue disparaît à peu près deux siècles plus tard. Des pièces d’art celtique en ambre nous ont été léguées par les Anglo-Saxons.
Parce que l’ambre semble préserver des végétaux et des animaux, il a été associé à la jeunesse éternelle. Ainsi les femmes de la Rome antique en gardaient des morceaux en main, à la cour. De l’ambre a aussi été découvert dans des tombes égyptiennes et mycéniennes. Ces peuples importaient la « pierre qui flotte » de la côte Baltique et empruntaient la route de l’ambre.

Les Slaves ont associé l’ambre aux larmes pétrifiées des dieux. Il servait de talisman de protection, en particulier contre les enlèvements d’enfants.
Il symbolisait aussi le lien éternel du mariage.
Les Grecs anciens, comme les Chinois par ailleurs, ont découvert qu’en frottant l’ambre jaune (qu’ils appelaient élektron), celui-ci attirait d’autres objets et produisait parfois des étincelles ; c’est l’origine de notre mot « électricité » (sous cette forme elle est dite « statique »).

La mer Baltique est un des gisements les plus connus.
Durant l’éocène, la mer recouvre la région depuis l’Ouest et la résine se détache des arbres et est emportée par la mer. Elle finira par se déposer dans les sédiments sur la côte Sud de la Sambie, maintenant appelée Oblast de Kaliningrad (Russie), située entre la Pologne et la Lituanie.
Ces terres bleu suie contenant l’ambre sont des glauconites. L’ambre y est exploité depuis 1 000 ans ainsi que dans la province russe de Palmnitsk (Iantarny) dans une terre bleue épaisse de 8 m avec 2,5 kg d’ambre par mètre cube.

Lithotherapie:

AVERTISSEMENT : Les propriétés, modes et indications d’utilisation citées sont issues des ouvrages ou sites Internet de référence. Ces informations sont données à titre informatif.
Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.

L’ambre aide à soigner un ensemble de problèmes dermatologiques: eczéma, zona, acné, érysipèle, éruptions cutanées, furoncles, abcès, démangeaisons…
Vous pouvez l’utiliser en application directe sur les parties concernées. Il est à noter que l’ambre est également réputé pour ses vertus antibiotiques et antiseptiques naturelles.
L’ambre est particulièrement recherché en lithothérapie pour ses vertus antalgiques. De manière générale, il aide à apaiser la douleur, quelle qu’en soit l’origine.
On le conseillera pour soulager aussi bien des névralgies dues à des blessures ou brûlures, que celles liées aux rhumatismes, à la goutte, ou encore à une rage de dents. L’ambre est également recommandé pour traiter et prévenir les migraines.
Les colliers de perles d’ambre sont traditionnellement recommandés pour les nourrissons et petits enfants, notamment en cas de poussées dentaires douloureuses. Toutefois, ne laissez pas un enfant portant un collier sans surveillance. Il est préférable de le retirer la nuit et pendant les siestes, en raison des risques de strangulation ou d’ingestion de perles pour les plus grands.

L’ambre est également réputé en lithothérapie pour l’aide qu’il apporte dans le soin des aphtes, des affections de la gorge, en cas d’inflammation des amygdales ou de laryngite. Il soulage les angines et tous maux de gorge, améliore le fonctionnement de la thyroïde (goître), soigne les otites.
On recommande l’ambre jaune pour prévenir et apaiser les allergies et les conditions aggravées par les allergènes, comme c’est le cas pour l’asthme.
Il fait des merveilles notamment contre les allergies aux animaux, le rhume des foins et les allergies causées par les pollens.
Renforcement du système immunitaire et effets régénérateurs
Pierre purificatrice, l’ambre absorbe le mal-être, redonne énergie, courage et dynamisme. Elle est conseillée pour les personnes souffrant de déprime, de dépression ou de tendances suicidaires. Elle favorise le bien-être et un état mental positif.
Son énergie chaleureuse dissipe les angoisses et favorise la sérénité et la sagesse de celui ou celle qui le porte. Cette pierre solaire est excellente pour raffermir et développer la confiance en soi. Elle apporte également la patience, la clarté d’esprit et sait renforcer la motivation de ceux qui en manquent pour les aider à atteindre leurs objectifs.

Vous aimerez peut-être aussi…